30 décembre 2008

Moi journaliste alimentaire ?

pouletSemblerait que j'ai rien posté depuis début décembre. C'est pas de ma faute si je travaille. Ok le travail a bon dos. Je vais être plus franche : je digérais. Bah oui, je ne sais pas pourquoi mais ces dernières semaines la vie n'a mis sur mon chemin que des gens prêts à m'offrir un verre de vin chaud à la cannelle, une cuisse de homard grillée et quelques parts de bûches aux pâtes de fruits. C'est très dur, mais je  me suis sacrifiée pour l'amour du travail bien fait. Notez que maintenant je sais cuisiner les noix de saint-Jacques au Pastis.
J'ai rendu visite à un chef cuisto d'un bon restauraut de la région qui m'a montré comment réaliser un bon menu pour Noël. Moi, bon bougre, j'ai voulu goûter pour l'aider à se perfectionner. Si je pratiquais ce qu'on appelle "le journalisme alimentaire" je lui aurais dit de refaire le tout pour vérifier si avec une note de citron la recette ne serait pas meilleure (pour bien conseiller les lecteurs pardi !) et je m'en serais remis une fournée dans le tuyau. Mais j'ai su rester à ma place et je me suis contentée d'UN menu.

Je tiens à dédicacer ce poste à la droledebloggueuz qui, au cas où vous ne le sauriez pas, est assez douée pour écumer les endroits branchouilles à petits fours et à s'empiffrer sans que ça se voit. La coquine !

Posté par trolporteur à 19:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Moi journaliste alimentaire ?

    Bin t'en as bien de la chance ma ptite poule! Comme quoi, ça a du bon, Vierzon

    Posté par Stephinoxe, 16 janvier 2009 à 15:03 | | Répondre
Nouveau commentaire